La Boutique du Périnée

Quelques généralités sur l’électrostimulation périnéale

Electrostimulation du périnée : des généralités

Après avoir consacré un article sur les contre-indications à l’électrothérapie périnéale, et un sur le choix des électrostimulateurs, et avant d’entrer au cœur du sujet, nous vous proposons un article généraliste, qui vous permettra d’en savoir plus sur l’électrostimulation du périnée.

Pourquoi vous devriez utiliser un électrostimulateur périnéal ?

Comme nous l’avons évoqué dans les précédents articles, il est vivement conseillé de prendre conseils auprès d’une sage-femme, d’un kinésithérapeute ou d’un médecin, avant  de débute l’électrothérapie périnéale. En effet, le professionnel de la santé sera en mesure de vous conseiller sur le choix de l’électrostimulateur, mais aussi sur le choix de la sonde : deux paramètres qui influeront grandement sur le succès de votre électrostimulation.

Cependant, et avant de consulter un professionnel de la santé,  il est bon de rappeler quand le recours à l’électrothérapie peut être nécessaire.

  • chez les femmes sportives : nous vous le disons très souvent : le sport n’est pas sans conséquence pour le périnée. Aussi, le recours à l’électrostimulation est recommandé à titre préventif ;
  • chez  les femmes qui viennent d’accoucher : il est tout d’abord important de rappeler qu’après l’accouchement, les 10 séances de rééducation périnéale chez  la  sage-femme ne doivent surtout pas être négligées et suivies avec sérieux et rigueur.  Ces dernières pourront ensuite être complétées par  des séances d’électrostimulation, à la maison.
  • chez la femme qui entre en période de ménopause, ou de ménopause précoce. La ménopause s’accompagne  bien souvent d’un bouleversement hormonal important. L’électrothérapie périnéale va donc permettre de venir à bout de certains troubles liés à ces bouleversements

Quelques cas particuliers

Nous avons mentionnés précédemment des situations généralistes où l’électrostimulation périnéale offre de très bons résultats. Il existe aussi quelques  cas particuliers où l’électrostimulation peut offrir de très bons résultats. Attention, pour ces cas bien particuliers, le conseil d’un professionnel de la santé est indispensable :

  • pour le vaginisme : rappelons que certains dispositifs d’électrostimulation, comme par exemple le Neurotrac Pelvitone  sont équipés de programmes destinés à détendre le plancher pelvien et à calmer les douleurs.
  • pour le prolapsus : l’électrostimulation périnéale permet un traitement du prolapsus du vagin, de l’utérus et de l’intestin
  • pour le renforcement du périnée après une opération du vagin, d’une hernie, ou d’une hysterectomie.

Il est à noter aussi que l’électrostimulation périnéale à domicile peut aussi être recommandée par les professionnels de  la santé avant une opération du périnée. En effet, si le périnée est musclé et tonique avant l’opération, son regain de force et de vitalité après l’opération sera accélérée.

Patience et rigueur

Parce que l’électrostimulation du périnée  est novatrice, un grand nombre de femmes pensent que les résultats sont immédiats. Il s’agit d’une idée reçue, qu’il est bon de combattre.

Il est en effet bon de rappeler que l’électrostimualtion périnéale permet une réhabilitation musculaire progressive, et que les premiers résultats se feront ressentir au bout de 4 semaines, pour un résultat optimal au bout de 12 semaines.

Encore une fois, le trop est l’ennemi du bien. Aussi n’excédez jamais deux séances par jour, et à la moindre sensation de fatigue du périnée, sachez ralentir l’utilisation de l’appareil.

L’électrosthérapie périnéale ne fonctionne pas ?

Malgré la régularité des séances vous ne constatez pas d’évolution dans votre santé périnéale ? Il est alors important de se rapprocher de votre sage-femme ou de votre kiné. Ces derniers pourront vérifier que vous utilisez correctement l’appareil (intensité, placement de la sonde) et  vous donnez des conseils pour bien mener vos séances.

A très bientôt pour un nouvel article sur l’utilisation des électrostimulateurs périnéaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *