La Boutique du Périnée

Le rôle central de la sage-femme dans la rééducation périnéale

La sage-femme joue un rôle primordial aux côtés de femmes en état de grossesse ou ayant mis au monde un bébé. Bien que peu médiatisé, son métier revêt un aspect crucial. Elle aide, en effet, la jeune mère à mettre au monde un bébé. Elle apporte à la gent féminine fragilisée le soutien personnalisé dont elle a tant besoin. Elle lui prête l’oreille compatissante qui permet d’être rassuré, lui prodigue des conseils, preuve de sa riche expérience professionnelle. Elle est, pour elle, une source d’espoir et de réconfort dans un milieu médicalisé froid. En fait, son rôle dans la rééducation périnéale est loin d’être insignifiant.

La période de la grossesse est traumatisante pour un grand nombre de femmes. Elle se caractérise par divers bouleversements physiques, qui la plupart du temps, altèrent leur optimisme et brisent leurs certitudes. Prises de poids spectaculaire, fuites urinaires abondantes, nausées récurrentes, etc, en sont quelques-uns. Devant ces nouveaux changements, une femme peut ressentir une profonde panique, un désarroi immense, surtout si elle est à sa première grossesse. C’est là qu’intervient la sage-femme.

Ce professionnel d’une très grande humanité met à profit son savoir pour apaiser les craintes féminines. Il sait employer les termes les plus appropriés pour dissiper des peurs profondément ancrées. Sa capacité d’écoute est extraordinaire. D’ailleurs, de nombreuses femmes enceintes s’expriment plus librement devant une sage-femme. Elles se montrent, par contre, timorées face à un gynécologue. Sa nature d’homme est souvent un obstacle aux confidences les plus intimes.

L’enfantement, bien que s’accompagnant de joies, constitue pour les femmes un moment douloureux. Une préparation initiale appelée préparation à l’accouchement, permet de rendre ce moment supportable. Par le biais de consultations prénatales régulières, la sage-femme apporte son expertise, son savoir-faire, ses conseils avisés. Elle peut proposer, par exemple, une série de massages corporels pour rendre plus souples certains muscles du corps pouvant favoriser la sortie du bébé de l’utérus de la mère. Sa gentilesse, sa sympathie et son empathie font plaisir à voir. C’est encore la sage-femme qui se trouvera au chevet de la femme en travail. C’est elle qui l’encouragera, la rassurera. C’est elle qui avec une douce fermeté lui ordonnera de pousser, de donner vie à l’être aimé.

La période succédant la grossesse et l’enfantement ne voit pas disparaître les sages-femmes. Elles sont encore présentes à cet stade de la vie des jeunes mères. Elles leur apportent alors une assistance médicale régulière. Durant cette période, des sujets comme ceux de la rééducation périnéale sont encore abordés. Le but est d’aider ces nouvelles mères à retrouver tout le potentiel de leur corps afin que leur vie de couple n’en souffre pas, afin qu’elles commencent leur vie de jeune mère dans des conditions parfaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *