La Boutique du Périnée

Vaginisme : l’intérêt des dilatateurs vaginaux

Pour tout savoir sur le vaginisme

Il y a quelques mois de cela, Laure Mourichon, auteur du superbe ouvrage « Sexualité, maternité : parole de femmes »,  comparait le vaginisme à un véritable langage du corps. Mais le vaginisme, c’est quoi ? comment le soulager ? Comment retrouver une vie normale ?
[TOC]

Le vaginisme en quelques mots.

Le vaginisme est la contraction, involontaire, des muscles du vagin. Cette contraction est tellement ferme, qu’outre le fait d’être douloureuse pour la femme, empêche toute pénétration. Il s’agit donc d’une véritable contraction/protection qui trouve bien souvent son origine dans un trouble psychologique.

Si « la parole » et la consultation d’un psychiatre/psychologue peut tendre à permettre un  soulagement de ces manifestations, le recours aux dilatateurs vaginaux  permettra aussi de rééduquer le muscles du vagin.

N’hésitez pas à consulter la page Wikipedia concernant le vaginisme.

Les dilatateurs vaginaux ?

Les dilatateurs vaginaux sont aussi appelés « bougies vaginales » et se présentent bien souvent  en set de différents dilatateurs de longueur et diamètres différents.  L’objectif va alors être simple : utiliser chacun des dilatateurs en séance de rééducation, avec pour but, en fin e rééducation, de pouvoir utiliser le dilatateur le plus large sans que cette utilisation ne s’avère douloureuse.

L’utilisation des dilatateurs vaginaux se veut relativement simple, et nous vous donnons ici quelques conseils. Naturellement, ces derniers devront être approfondis par un professionnel de la santé, car, nous ne le dirons jamais assez, l’utilisation des dilatateurs vaginaux doit se faire uniquement sur conseil d’une sage-femme, ou d’un kinésithérapeute.

Tout d’abord, et avant toute choses, avant utilisation nettoyez avec soin le/les dilatateurs qui vont vous accompagner lors de votre séance de rééducation périnéale. Vous pouvez opter pour un nettoyage à l’eau, ou avec un spray nettoyant spécial.

Ensuite, pensez à vous isoler dans un lieu discret, où vous pourrez trouver le calme et une atmosphère propice à la relaxation. Nous ne le dirons jamais assez, mais le calme permettra d’obtenir de meilleurs résultats lors de vos séances.

Vous voici bien installée ? Alors il va falloir désormais déposer une goutte de lubrifiant intime sur l’extrémité du dilatateur. Bien que non impératif, le lubrifiant va permettre une insertion plus facile du dilatateur, mais aussi facilité l’insertion et le retrait de ce dernier.

Vous allez alors, avec une très grande délicatesse, introduire le dilatateur, en conservant votre calme, et surtout, en sachant arrêter assez tôt si vous ressentez une gêne, ou une contraction involontaire, et violente des  muscles du périnée. Si tel est le cas, retirez, avec douceur le dilatateur, et relaxez vous.

Si vous supportez le dilatateur, opérez alors de légers mouvements d’insertion et d’extraction, ainsi que des légères rotations.

Dès que vous vous sentirez à l’aise avec le dilatateur utilisé habituellement, il vous faudra passez au dilatateur de taille supérieure…. Et ainsi de suite…

Quelques petits conseils

Nous vous livrons quelques petits conseils simples pour une meilleure appréhension de l’utilisation des dilatateurs vaginaux :

  • concernant l’hygiène tout d’abord : il est impératif de nettoyer avec soin les dilatateurs avant et après utilisation, tout comme il est aussi impératif d’avoir les mains propres et si possible, les ongles très courts.
  • Afin d’être le plus détendue possible, nous vous recommandons de prendre un bain bien chaud avant de vous livrer à la rééducation à l’aide des dilatateurs. En effet, un bain chaud vous détendra, et détendra aussi les muscles pelviens.
  • La vision du dilatateur le plus gros peut vous impressionner… cependant, ne faites pas de « fixation » sur ce dernier. En effet, avant d’utiliser celui-ci,  vous devrez vous familiariser avec les autres.
  • Plus vous utiliserez les dilatateurs, et plus rapides seront les résultats. Aussi, n’hésitez pas à multiplier les séances….avec cependant quelques règles simples : d’une part les séances doivent se passer  dans une atmosphère de quiétude et de calme, mais aussi, vous devez respecter votre corps.
  • si vous ressentez la moindre gêne, ou la moindre douleur, cessez les exercices et relaxez-vous. En aucun cas l’utilisation d’un dilatateur ne doit être traumatisante. Une fois la quiétude retrouvée, recommencez les exercices avec le même dilatateur, ou bien reprenez le dilatateur de taille inférieure.

Quels dilatateurs choisir ?

Beaucoup de marques se disputent le marché des dilatateurs vaginaux, et rivalisent avec des dilatateurs de très haute qualité. Nous pouvons notamment vous recommander deux marques : la marque Velvi, et la marque Femmax.  La marque Docteur Arabin (bien connue pour la fabrication de pessaires de très haute qualité) propose quant à elle des dilatateurs en silicone. Certes plus onéreux, ces dilatateurs sont confortables à utiliser. Vous trouverez ces trois marques de dilatateurs auprès des points de vente de La Boutique Du Périnée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *